Envolée

  D'après Golconde …..On ne sait si les gouttes tombent ou montent. Tout paraît assez figé. Où sont le vent et les couleurs ? Je veux attraper une goutte en plein vol. Je monte jusqu’au second étage de l’immeuble peint à droite. J’ouvre une fenêtre, je tends mon bras et je happe une goutte. J’ai soif. La... Lire la Suite →

Clairvoyance

Le tableau, pour une fois, exprime clairement la démarche de l’artiste. Sa trajectoire biologique transpose un œuf dans son évolution naturelle : un oiseau. L’idée est simple et sans mystère. L’étrangeté est dans le personnage, un monsieur en costume, non un peintre tel que représenté conventionnellement.  Sur sa palette, il n’y a pas seulement des couleurs... Lire la Suite →

Retour

    D'après "L'Empire des Lumières" Vingt-deux heures.  Vingt-deux juillet.  Retour tardif. Magie de l'instant où les formes peu à peu s'estompent sur fond de ciel pâle. Clair obscur magique des longues soirées estivales. Lumières rassurantes : chez les voisins, celles du réverbère devant notre maison, et de la chambre à l'étage. On m'attend !... Paul Parthoens

Envolée

Par la fenêtre ouverte sur le ciel bleu de l’aube, ils étaient là, raides, nombreux, vêtus de noir.  Mystérieux, ils entraient dans mon rêve, imperturbablement, silencieusement, entre les murs et les fenêtres des maisons.  Le gris des murs aux fenêtres opaques, le rouge des toits sombres ajoutaient au mystère léger de l’envol, comme une danse... Lire la Suite →

Babel

D’après « L’Art de la conversation » Brique après brique, ils ont construit leur rêve, un rêve immense et tellement insensé. Rêver était facile.  Les idées étaient claires, le projet bien pensé.  Ils ont posé des pierres toutes bien ajustées.  Puis survint le délire et si …, et si …, et si… ! Ce qui en a surgi... Lire la Suite →

Les pieds abandonnés

D’après "Modèle rouge" Il est parti sans eux Les laissant là, si vieux Abrités au dos de la palissade Foulant un sol crasseux Avides d’une dernière glissade. - « Mais où est notre tête ? » s’écria le gauche - « Elle ne peut être bien loin ! » répondit le droit, « elle n’a plus d’appui ! » - « Fuyons cet endroit sinistre » »,... Lire la Suite →

Naissance et équilibre

   D’après « Domaine d’Arnhein » L'aigle déploie largement ses ailes protectrices. La neige glace la roche aux dentelles vives, périlleuses. Le nid en équilibre précaire renferme un trio d'œufs, couleur de neige. Sur le mur rigide, grisâtre, un nid douillet, herbeux, soyeux comme la neige. Le nid verra éclore à la lune pleine les oisillons. Ils... Lire la Suite →

Nudité

D’après « Les amants » de Magritte Vivre avec un voile : quel charme ! Tout dans ce monde est voilé : heureusement ! Rien n’est clair, précis ou vrai : quelle chance ! Imaginez une vie sans voile : mécanique, technique, nue !  Plus de mystère, plus d’enchantement, plus de découverte, plus d’émotions, plus rien ! C’est ça vivre : prenez un petit bout du voile,... Lire la Suite →

Le poète Jean-Claude Pirotte

Peintre, romancier, mais avant tout poète, Jean-Claude Pirotte est décédé le 24 mai 2014.  Il était né à Namur en 1939. Prix Rossel en 1986 pour son roman "Un été dans la combe", prix Apollinaire en 2011, prix Goncourt de la poésie en 2012.  Le cancer qui l'a emporté rôdait dans son dernier roman "Brouillard".  Le... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑