Avril 2020

Ce sera un avril comme il n’y en a jamais eu. Gravons-le, humains de 2020, car jamais l’histoire des hommes n’a connu un tel péril, menaçant l’ensemble de la communauté humaine. Aucune guerre mondiale, aucun cataclysme n’a jusqu’ici attaqué conjointement toutes les nations du globe. Chaque état y répond selon sa philosophie et ses moyens.... Lire la Suite →

Un souvenir vivace

En ces moments où on mesure le tragique des vies, leur fragilité, on mesure aussi combien on tient à elles. Et si quelque image de souvenir est un refuge, elle peut aussi figurer l’espoir d’un retour. Ce jour désormais bien lointain mais encore vivace, nous montions la colline où les spores de fougère avaient incrusté... Lire la Suite →

Un acrostiche !

Ciel bleu azur de belle Provence Ondes perfides et parasites.  Rions, chantait le printemps. Ondes putrides et maléfiques, Nuées agiles vers les nids nouveaux, Amers enfermements sans barreaux… Venez jongler avec les mots, Imaginez de chatoyantes phrases, Rusez avec les points, et les points-virgules, Usez des réseaux, contacts enfin utiles ! Solidaires… La culture nous sauvera.... Lire la Suite →

Mars

Voilà février parti avec les derniers échos des flonflons carnavalesques, avec le panache blanc d’une  ultime offensive hivernale. Mars débarque dans la fulgurance de soleils furtifs, au milieu des rivières en crue, des étangs noyés. Mars, planète sœur, n’a jamais eu, autant que cette année, la faveur de l’actualité. Le robot « Curiosity »  continue imperturbablement son... Lire la Suite →

Jeux de vilains

Parfois il est son enfant Elle lui gratouille le dos Elle lui caresse la tête Elle lui papouille les oreilles Elle lui ébouriffe les cheveux Elle lui chuchote des comptines Elle dénombre ses éphélides Il s’endort D’autres fois C’est un fauve qui feint de s’assoupir Alors elle griffe la courbe de ses épaules Alors ses... Lire la Suite →

Février 2020

Il a beau jeu février après deux mois de 31 jours, de nous en octroyer 29 à peine. C’est tant pis pour les locataires, tant mieux pour les proprios. L’année est bissextile, il y a tout de même la petite compensation quadri annuelle. Janvier a persévéré dans la douceur relative de ce réchauffement climatique qui... Lire la Suite →

Janvier

Le voici qui s’ouvre, Janvier, avec son relent de lendemain de fêtes, un peu groggy des jours passés, un peu groggy des averses d’urbanités qui s’invitent. Vœux, cotisations, abonnements, taxes, se pressent en file insistante et vorace. Il est avenant, pourtant,  ce 2020, tout en couple et en rondeurs, deux ronds, deux cygnes naviguant. Pour... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – le texte de Michelle

Le figurant désabusé. Cette fois, ça y est, je suis tellement content, je vais interpréter, au théâtre, un rôle de figurant. C'est une des plus jolies choses qui pouvaient m’arriver depuis bien des années. Et, je ne serai pas la honte de la famille, j'étincellerai sur les planches, sans aucune stupeur ni aucun tremblement. Pour... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – Le texte de Jacques

*  Un été meurtrier Étonné que nous ayons connu un été tel que qualifiable de meurtrier, j’élaborai en rêve le scénario d’un court métrage y ayant trait. Si meurtrier a-t-il été, cet été, que les plaintes des agriculteurs les puissent faire passer pour misérables : « C’est pas une vie», expirait mon voisin Jules. Il ahanait sous... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑