Juillet 2020

Atermoiements, le fil des jours, comme le temps, hésite à graver sa marque. Demain sera-t-il ce qu’hier nous imaginions ? Le temps au temps criait sécheresse… voici la fraicheur, la pluie, le vent. La boussole de l’évènement perd le Nord magnétique, et d’ailleurs est-ce le même Nord, le Nord ? Des policiers ont tué –... Lire la Suite →

Juin 2020

Non, ce n’est pas le juin des ans passés qui s’annonce. La nature est là bien sûr, avec ses ombrages somptueux, ses oiseaux revenus, ses mouches vibrionnantes, ses pavots qui déjà s’étiolent. Mais demain, les cours des écoles ne retentiront pas, comme autrefois, de cris d’enfants. Les classes auront clairsemé leurs pupitres et des règles... Lire la Suite →

Mai 2020

Il est joli, le mai 2020 ! Gardez vos muguets, bois profonds; vos odorants bouquets ne fleuriront pas, cette fois, les kiosques et les marchés, les enfants ne répéteront pas en classe le compliment convenu pour leur maman… Désormais, les rues indolentes étalent leurs espaces dilatés. Nos échangeurs routiers ressemblent à des nœuds d’improbables rubans. Nos... Lire la Suite →

Le grand procès

Jamais on n’avait vu déglinguer la planète D’un si stupide entrain, de si sotte candeur ; Le soleil écopait, sans pipe ni canette, L’eau des étangs, des lacs  d’une terrible ardeur ; Il buvait les glaciers, écornait les banquises, Suscitait des déserts  allumant cent brasiers, Calcinant les maisons, consumant les halliers, Noyant les lagons bleus des lointaines... Lire la Suite →

Avril 2020

Ce sera un avril comme il n’y en a jamais eu. Gravons-le, humains de 2020, car jamais l’histoire des hommes n’a connu un tel péril, menaçant l’ensemble de la communauté humaine. Aucune guerre mondiale, aucun cataclysme n’a jusqu’ici attaqué conjointement toutes les nations du globe. Chaque état y répond selon sa philosophie et ses moyens.... Lire la Suite →

Mars

Voilà février parti avec les derniers échos des flonflons carnavalesques, avec le panache blanc d’une  ultime offensive hivernale. Mars débarque dans la fulgurance de soleils furtifs, au milieu des rivières en crue, des étangs noyés. Mars, planète sœur, n’a jamais eu, autant que cette année, la faveur de l’actualité. Le robot « Curiosity »  continue imperturbablement son... Lire la Suite →

Jeux de vilains

Parfois il est son enfant Elle lui gratouille le dos Elle lui caresse la tête Elle lui papouille les oreilles Elle lui ébouriffe les cheveux Elle lui chuchote des comptines Elle dénombre ses éphélides Il s’endort D’autres fois C’est un fauve qui feint de s’assoupir Alors elle griffe la courbe de ses épaules Alors ses... Lire la Suite →

Février 2020

Il a beau jeu février après deux mois de 31 jours, de nous en octroyer 29 à peine. C’est tant pis pour les locataires, tant mieux pour les proprios. L’année est bissextile, il y a tout de même la petite compensation quadri annuelle. Janvier a persévéré dans la douceur relative de ce réchauffement climatique qui... Lire la Suite →

Janvier

Le voici qui s’ouvre, Janvier, avec son relent de lendemain de fêtes, un peu groggy des jours passés, un peu groggy des averses d’urbanités qui s’invitent. Vœux, cotisations, abonnements, taxes, se pressent en file insistante et vorace. Il est avenant, pourtant,  ce 2020, tout en couple et en rondeurs, deux ronds, deux cygnes naviguant. Pour... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑