Actualités

Janvier

Le voici qui s’ouvre, Janvier, avec son relent de lendemain de fêtes, un peu groggy des jours passés, un peu groggy des averses d’urbanités qui s’invitent. Vœux, cotisations, abonnements, taxes, se pressent en file insistante et vorace. Il est avenant, pourtant,  ce 2020, tout en couple et en rondeurs, deux ronds, deux cygnes naviguant. Pour... Lire la Suite →

Notre soirée festive

Dix ans déjà que le Radisson Blu Palace de Spa nous accueille pour notre traditionnel banquet de fin d'année, agrémenté à l'apéritif de délicieux zakouski, histoire de remercier l'Oxymore d'une si belle fidélité. Cette année, une surprise nous attendait : les musiciens qui avaient participé à l’hommage rendu à Jean Vallée lors de notre réunion... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – le texte de Michelle

Le figurant désabusé. Cette fois, ça y est, je suis tellement content, je vais interpréter, au théâtre, un rôle de figurant. C'est une des plus jolies choses qui pouvaient m’arriver depuis bien des années. Et, je ne serai pas la honte de la famille, j'étincellerai sur les planches, sans aucune stupeur ni aucun tremblement. Pour... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – Le texte de Jacques

*  Un été meurtrier Étonné que nous ayons connu un été tel que qualifiable de meurtrier, j’élaborai en rêve le scénario d’un court métrage y ayant trait. Si meurtrier a-t-il été, cet été, que les plaintes des agriculteurs les puissent faire passer pour misérables : « C’est pas une vie», expirait mon voisin Jules. Il ahanait sous... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – Le texte de Claudine

La vieille maîtresse Le misérable ! Elle venait encore de perdre une vie et de gagner quelques ridules. Il faudrait à nouveau une teinture plus avenante des racines capillaires, revoir aussi le scénario. Elle, l’actrice dans l’âme ! Pourtant, elle avait fait l’impossible : dîners raffinés, de romantiques hôtels de luxe, voyages sans elle à l’étranger, par vols... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – le texte de Marcelle

* Je vais bien, ne t’en fais pas ! Juste quelques mots, envoyés par Nana à son amant François. Pour le rassurer tout à fait, y était joint un selfie : la jeune femme en saharienne, chapeau de brousse, lunettes de soleil et large sourire, posant devant un acacia parasol sous un soleil de canicule, redoutable adversaire pour les peaux poil de carotte comme la sienne.... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – le texte de Mady

* La honte de la famille C'était la nuit du 12 au 13, parmi toutes les nuits fauves qui la hantaient en cet été meurtrier.  Nana se réveillait, pleine de stupeur et tremblements.  'Et si c'était vrai, se disait-elle !'  Oh !  Et cette canicule qui n'en finissait pas…  Elle tentait de rassurer son amant. ... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – le texte d’Alain

* ET SI C’ÉTAIT VRAI   ?   C'est pas possible ! Je viens à peine de m'asseoir tranquillement, dans mon fauteuil, tué par la canicule de cet été meurtrier, que quelqu'un sonne à la porte..Qui est-ce encore ? Un étranger perdu qui cherche son chemin ? Un couple à serviettes de cuir qui va sans doute m'expliquer... Lire la Suite →

Jeu d’écriture – le texte de Michel

Travelling en Sommeville Sur Angel : roman d’Élisabeth Taylor -  Film de François Ozon avec Charlotte Rampling C’est un peu par aventure et, au vrai, sans doute par une envie de nouveauté, que je me suis inscrit, en ce mois de février 2006, dans la liste des figurants d’un film de François Ozon. Ce n’était apparemment... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑