Un peu de poésie

L’oubli

Me voici bientôt arrivé au terme

De mon propre chemin

Fait de sables mouvants, parmi la terre ferme.

Je sens que j’oublie « Hier », je redoute « Demain »,

Le jour d’« aujourd’hui » sans cesse revient,

Riche d’événements, c’est lui qui me convient.

Viviane Trasenster  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑