Juin 2021

Séduisant, ce commencement de juin aux couleurs de l’espoir. Il pousse de bonnes nouvelles comme il pousse un gazon plus vert. Dans nos rues et sur nos places une floraison de terrasses appète un peuple de consommateurs altérés d’espace et de liberté.

 Des expériences  culturelles  positives augurent de libérations prochaines et les rafales des froides averses qui se sont succédé en mai semblent abandonner leur emprise.

On quitte à peine les arpèges du concours Reine Élisabeth avec en tête un petit air de Tchaïkovski ou de Rachmaninov, qu’un autre air, celui des vacances, vient nous titiller.

Au lac, on joue à la pêche, ou aux pédalos, même au jeu de l’oie  participante. On s’informe à nouveau de destinations lointaines.

Les petits démons anciens sont toujours là. Le Grand semble en repli, haro, vaccinons-nous. Les « deux roues » grignotent du bitume aux voitures, on circule « électrique », allons, que Greta Thunberg souffle un peu. Dans mon jardin, la dernière tulipe se console aux dernières jacinthes…en attendant les roses.    

Un commentaire sur “Juin 2021

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑