Mai 2021

Plus que les autres années, c’est une vague d’aspirations qui déferle sur le pays. Il y a des points de fixation comme au bois de la Cambre, au parc de La Boverie. On sent le malaise des mois de contention, ou bien on revendique du social, ou on réclame de l’humain, ou on veut sauver la planète, ou on veut du changement tout simplement.

C’est quelquefois précis, d’autres fois confus, on n’est pas d’accord avec l’autorité ça va de soi, parfois pas avec les autres non plus. On en vient aux mains. Un variant de mai 1968 peut-être ?

Europe heureuse pourtant, échappée des guerres du Moyen-Orient, des famines et des exactions d’Afrique centrale, de l’hécatombe décimant l’Inde…Quelle chance de pouvoir éructer, jeter des canettes impunément (ou presque) contre la maréchaussée ! Ah oui, ah oui vraiment, notre Belgique est bon enfant !

Enfin, des avancées pour la planète, on roule davantage à l’électricité ou à l’huile de jarrets. Un peu plus de morale sur la Terre, on va libérer les droits sur les vaccins Covid, merci Monsieur Biden pour les moins nantis de ce monde inégal. On dit : en avril, ne te découvre pas d’un fil. En mai fais ce qu’il te plait.

La météo m’invite à y déroger, je grelotte et je peste contre la froidure qui ne désarme pas.  Pourtant les cerisiers du Japon sont parés de rose. Le ciel soupire en attente des hirondelles.  Les restaurateurs et cafetiers aussi… qui vont braver jusqu’au 8 ( fin de la guerre) leur réouverture attendue. Une guéguerre des bocks et des fourchettes…Espérons.    

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑