Jeu d’écriture – le texte de Marcelle

* Je vais bien, ne t’en fais pas !

Juste quelques mots, envoyés par Nana à son amant François. Pour le rassurer tout à fait, y était joint un selfie : la jeune femme en saharienne, chapeau de brousse, lunettes de soleil et large sourire, posant devant un acacia parasol sous un soleil de canicule, redoutable adversaire pour les peaux poil de carotte comme la sienne.
Il y a quelques heures, la radio matinale, rarement coutumière de jolies choses, interrompait son émission littéraire consacrée au roman d’Irène Némirovsky « Une suite française » pour annoncer que des touristes belges, passagers d’un vol de nuit, avaient échappé par miracle à un accident lors de leur atterrissage à Nairobi. Stupeur et tremblements : de leur petit Cessna, il ne restait pas grand-chose ! François était perplexe. Si c’était vrai que Nana fût sauve, fallait-il donner un coup de fil à ses parents pour les rassurer ?  Oh !  Elle ne l’avait certainement pas fait.Cessna.images

Lorsque Nana avait annoncé son intention de participer à un safari au Kenya pour y chasser le lion, ses parents, antispécistes, militants même, avaient tout mis en œuvre pour l’en dissuader, la culpabiliser. Il y eut des mots blessants : Tu es la honte de la famille, tous les chasseurs sont des misérablesune vie est une vie…
Bientôt ce fut la guerre ouverte.  Mais la vagabonde était tenace, elle ne céda à aucune pression, elle ne serait jamais la religieuse de l’antispécisme, quitte à se retrouver sans famille.  Elle refusa catégoriquement de renoncer à son projet.
De guerre lasse, le père en colère brûla sa dernière cartouche : va, pars vite et reviens tard et en cas de malheur ne compte pas sur moi…
Juste avant son départ, dans la nuit du 12 au 13 ils s’étaient quittés fâchés, sans un au revoir.
François le donna, ce coup de fil ; les parents éplorés avaient déjà appris la nouvelle.  Que valent les mots de la colère quand votre enfant échappe à un tel accident, à l’étranger de surcroît …Sur le smart de Nana apparut un message très bref :   Reviens-nous vite ma chérie ; je t’aime, papa.

* 24/30 : Excellent résultat, Marcelle !

IMG_2861 - Copie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑