Jeu d’écriture – le texte de Mady

* La honte de la famille

C’était la nuit du 12 au 13, parmi toutes les nuits fauves qui la hantaient en cet été meurtrierNana se réveillait, pleine de stupeur et tremblements ‘Et si c’était vrai, se disait-elle !’  Oh !  Et cette canicule qui n’en finissait pas…  Elle tentait de rassurer son amant.  Elle craignait que de guerre lasse il ne s’en aille et retourne chez sa vieille maîtresse, sa pire adversaire.  Elle se retrouverait comme une vagabonde, sans famille.  Elle ne cessait de lui répéter : ‘Je vais bien, ne t’en fais pas.’

Voilà, chers amis, le genre de jolies choses que j’écrivais, l’année de mes quinze ans.  J’hésitais entre deux titres : « Noces barbares » ou « En cas de malheur« . « Tu es la honte de la famille« , disait mon père, horrifié.  Il a menacé de m’envoyer chez ma tante, la religieuse qui vivait à l’étranger parmi les pauvres et les misérablesJe l’aimais bien, ma vieille tante,  mais ce n’était pas une vie, en tout cas pas la vie dont je rêvais.

Conclusion : je n’ai jamais écrit ce livre…  Nana est restée à quai… des brumes, évidemment.

* 25 sur 30 : Bravo Mady !

DSCN0674a - Copie (2)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑