Ma Mère

coeur-tendresse-550x550-29753
Il suffisait de peu de choses
Pour qu’elle enchante mon chemin
Que sa main sur ma main se pose
Que ses doigts enlacent les miens

Que son bras m’entoure l’épaule
Que son souffle effleure mon cou
Que sa douce écharpe me frôle
Quand ses baisers touchaient ma joue

Il suffisait de trois fois rien
Il suffisait de pas grand-chose
Que ses yeux plongent dans les miens
Comme pour y semer des roses

Que sa voix me chante un refrain
Aux notes pures et légères
Alors je devenais soudain
Tout inondée de lumière

Et la petite fille timide
Que j’étais en ce temps lointain
Apprenait cette joie limpide
Qui forge les beaux lendemains.

Brigitte Debroux

Un commentaire sur “Ma Mère

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑