Septembre

Septembre : voici venir les mois en br… , malgré ses pattes de velours de soleils câlins,  ses « » rappellent retour, rentrée, repli, retraite.
Retirés les tréteaux : les festivaliers s’en sont allés, des couleurs et des mots pleins la tête.
Ne demeure en mon jardin qu’une rose étiolée.
Capucines et les dahlias exultent en gloire.
N’empêche, un jardinier va venir ; il est commandé…couper du lierre, tailler les rosiers, ôter ce qui est fané.
Ainsi va la vie, cyclique, dans son implacable et fragile éternité.

À la mer, le vent va pouvoir ratisser la plage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑