A propos de « La Femme mosaïque »

FEMME-MOSAÏQUE titre-BD
De Blanc foncé à La Femme mosaïque,

Claire Ruwet, une sensibilité multiple…

Née en 1967, licenciée en communication appliquée à l’Institut des Hautes Etudes des Communications Sociales (Arts et techniques de diffusion), elle a  roulé sa bosse pendant vingt ans dans diverses associations d’éducation permanente et ONG.
A partir de  2007, elle va développer  une carrière artistique autour de l’écriture et du chant : spectacles, voyages sensoriels, contés et chantés, animations d’ateliers d’écriture.

L’impulsion d’écrire son premier livre « Blanc foncé » (éd. Couleur livres – collection « Je » 2008) surgit à la naissance de ses enfants métis. En découle un spectacle où il est questionblanc foncé de métissage et d’exil présenté entre autres à l’Oxymore avec la collaboration de la comédienne Marie-Laure Vrancken.

«Blanc foncé »   est suivi en 2009 par le recueil de poèmes «  Mon présent est ailleurs » (éd. Le Coudrier), illustré par les encres de Vincent Meessen. Ce recueil  inspire à l’auteure  un autre voyage conté  au cœur de rythmes et de sonorités belges et africaines.

image-mon présent...

Le spectacle « La  Femme mosaïque », proposé au public le 24 mai 2017, est cette fois créé à partir de son dernier roman du même titre (éd. MEO 2014). Influencé par l’univers de Gaudi, il déploie une atmosphère à la fois futuriste, intimiste et sensuelle.

FEMME-MOSAÏQUE titre-BD

Emile Hesbois a construit la mise en scène en mêlant  les textes et chants jazzy, interprétés par Claire Ruwet elle-même, aux compositions inédites des musiciens : Frédéric Williaume (saxophone)  et Ivanis Ialiprete (guitare).

la troupe

  • Le mercredi 24 mai 2017 à 20 h, Vinâve des Capucins rue du Waux-Hall 39 à Spa – Entrée 7 € – Bar et dédicaces  après le spectacle

  • Infos et réservations :
    Siska Moffarts 0476.61 87 44
    Mady Pirotte 0498.38 38 84
    Paul Parthoens 0496.61 03 81
    oxymorespa@gmail.com

Un commentaire sur “A propos de « La Femme mosaïque »

Ajouter un commentaire

  1. Coup de chapeau à la famille Graulich- Vandeputte : Christophe Graulich pour la photo de la première à Hamois avec Emile Hesbois, Camille pour la photo de l’affiche avec mes complices musiciens Ivanis Ialiprete et Frédéric Williaume et Béatrice pour la peinture de couverture. Merci surtout aux membres du Cercle l’Oxymore de m’accueillir ce 24 mai. J’ai un très bon souvenir de votre première invitation le 15 novembre 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑