Naissance et équilibre

th[6]   D’après « Domaine d’Arnhein »

L’aigle déploie largement ses ailes protectrices. La neige glace la roche aux dentelles vives, périlleuses. Le nid en équilibre précaire renferme un trio d’œufs, couleur de neige. Sur le mur rigide, grisâtre, un nid douillet, herbeux, soyeux comme la neige. Le nid verra éclore à la lune pleine les oisillons. Ils ouvriront les yeux sur la grandeur du monde, sous l’aile protectrice de la montagne blanche au bec d’aigle.

Claudine Bastin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑