Babel

D’après « L’Art de la conversation »

Magritte - l_art_de_la_conversation 1950[1]

Brique après brique, ils ont construit leur rêve, un rêve immense et tellement insensé. Rêver était facile.  Les idées étaient claires, le projet bien pensé.  Ils ont posé des pierres toutes bien ajustées.  Puis survint le délire et si …, et si …, et si… ! Ce qui en a surgi semble les écraser. Et que vont- ils en faire ?  Ils ne peuvent effacer ni espérance ni utopie. Au milieu du désert, restent des vestiges sans nom !

Marcelle Melchior

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑